La gestion de la paie

Plan de l’article

La paie est l’élément central du couple travail-rémunération. La gestion de la paie consiste à rémunérer une personne en contrepartie d’une tâche réalisée.

La paie : définition

Qu’est-ce que la gestion de la paie ?

La paie est l’élément central du couple travail-rémunération.

La gestion de la paie consiste à rémunérer une personne en contrepartie d’une tâche réalisée. Elle se trouve au cœur de la gestion administrative du personnel. Plus qu’un processus technique, la paie est un sujet à la fois complexe et particulièrement sensible. Ainsi, la gestion de la paie peut-être utilisée comme un véritable levier pour  :

  • optimiser la performance d’une entreprise ;
  • créer un véritable avantage concurrentiel ;
  • motiver les salariés (prime d’intéressement et de participation, primes d’objectifs, augmentation de salaire etc.) et contribuer à maintenir un bon climat social. 
La gestion de la paie : définition et enjeux
Produire une paie conforme : un enjeu complexe mais crucial pour l’entreprise !

La production de la paie est à la fois du ressort du service comptabilité et des Ressources Humaines. Elle est formalisée par un document appelé bulletin de salaire ou fiche de paie. Celui-ci doit être fourni obligatoirement au salarié et respecter un certain nombre de règles légales et conventionnelles.

Comment faire la paie ?

La gestion de la paie en entreprise s’entend comme le processus démarrant par la collecte de l’ensemble des éléments individuels et collectifs et aboutissant à la déclaration de ces éléments aux administrations :

  • Réaliser les tâches de collecte des données liées à l’activité du salarié (absences, planning, …) ;
  • Calculer la rémunération, les cotisations/contributions liées au salaire ainsi que le PAS (prélèvement à la source) ;
  • Produire les différentes déclarations obligatoires notamment :
    • l’établissement de la Déclaration Unique d’Embauche (DUE),
    • la réalisation de la Déclaration Sociale Nominative (DSN)

Quels sont les enjeux de la gestion de la paie ?

La paie est en permanence soumise aux évolutions de la réglementation ainsi que du cadre conventionnel. Ceci implique pour les entreprises d’assurer une veille légale afin d’assurer ce que l‘on appelle la « conformité-paie ».

En effet, toute erreur commise lors de l’établissement de la paie risque d’entrainer :

  • des sanctions en cas de contrôle URSSAF : sanctions financières, administratives et même pénales,
  • contentieux prud’homaux en cas de conflit avec un salarié ;
  • une perte de temps et un risque d’erreur supplémentaire en cas de correction rétroactive.

Une erreur de saisie d’éléments variables peut notamment entrainer une erreur en chaîne jusqu’à la déclaration sociale nominative (DSN).


Quels outils pour la gestion de la paie ?


Logiciel de paie

Un logiciel de paie est un outil informatique permettant de gérer la paie de manière automatisée et simplifiée pour produire une fiche de paie conforme. Il peut être hébergé :

  • En monoposte : installation du logiciel sur les ordinateurs ou sur le réseau informatique de l’entreprise cliente ;
  • En mode SaaS : installation du logiciel sur les serveurs du fournisseur informatique (logiciel de paie en ligne)


Pourquoi mettre en place un outil de gestion de la paie ?
Quels sont les outils pour optimiser la production de sa paie ?


Les avantages d’un logiciel paie sont nombreux :

  • Optimisation du temps de travail pour le gestionnaire de paie ;
  • Mise à jour automatique des règles sociales et conventionnelles effectuées par l’éditeur du logiciel ;
  • Fiabilisation et sécurisation des données sociales ;
  • Automatisation des déclarations (DUE, DSN) et des calculs de paie ;
  • Transfert des écritures vers la comptabilité ;
  • Gestion de nombreux cumuls (brut, net imposable, congés, plafonds, …) ;
  • Création d’états pour le reporting RH.



Gestion de la paie externalisée

Une entreprise peut également confier à un prestataire externe la prise en charge partielle ou totale de l’exploitation de la paie : on parle d’externalisation de la paie.

Il existe 3 niveaux d’externalisation de la paie :

Niveau d’externalisation Processus/moyens externalisés
InfogéranceExternalisation des moyens informatiques : du matériel, de l’hébergement et de la maintenance.
Co-productionExternalisation de la maintenance légale et conventionnelle, mais l’entreprise reste en charge du processus de la paie (saisies de paie, contrôle et validation des bulletins de paie).
Externalisation des processus (BPO – business process outsourcing)Externalisation complète de l’exploitation de la paie, qui se place sous la responsabilité du prestataire externe.

L’entreprise détermine le niveau d’externalisation adapté. Selon sa situation, les avantages peuvent être nombreux. L’entreprise peut se recentrer sur des activités stratégiques et confier sa paie à des experts du domaine.


Un exemple de logiciel de Gestion de la Paie avec NOVRH
Exemple de solution de gestion de la paie avec le module NOVRH

En déléguant la veille sociale à son prestataire, elle bénéficie des mises à jour réglementaires automatiquement. En l’absence de spécialiste en interne, externaliser la paie permet d’éviter le recrutement d’un ou plusieurs salariés dédiés et optimise la maitrise des coûts liés à la fonction paie.


Pour aller plus loin : NOVRH édite une solution SIRH intégrant RH, Paie et GTA dans un seul et même outil. Découvrez notre module de Gestion de la Paie >

votre actualité sociale rh & paie mensuelle

Inscrivez-vous à notre newsletter

D'autres articles qui peuvent vous intéresser :

Tweetez
Partagez