La gestion des talents

Qu’est-ce que la « gestion des talents » ?

La gestion des talents ou Talent Management est l’une des composantes de la Gestion des Ressources Humaines (GRH). Elle correspond à la mise en œuvre d’un ensemble d’actions menées par les départements Ressources Humaines pour intégrer et retenir les collaborateurs à haut potentiel, intervenant sur des secteurs concurrentiels et/ou sur des postes requérant une expertise pointue. Ces actions RH visent à répondre à la problématique suivante : comment attirer, motiver, développer et fidéliser les talents dont l’entreprise a besoin ?

Ces collaborateurs disposent d’un savoir-faire (compétence, expertise) et/ou d’un savoir-être (aptitudes) rares ou supérieurs à la moyenne qu’il s’agit de valoriser et de développer.  L’objectif de la gestion des talents est d’offrir à chaque collaborateur les conditions nécessaires à son épanouissement personnel et professionnel.

A première vue la définition de la gestion des talents et celle de la GPEC semblent proches. Pourtant le talent management s’intéresse aux aspirations de la personne et à ses aptitudes naturelles. La GPEC prend avant tout en compte les besoins de l’entreprise. Les deux logiques peuvent ainsi se compléter.

Quels sont les enjeux de la gestion des talents ?

  • Identifier et détecter les talents : en premier lieu, il est impératif de définir ce qu’est un « talent » pour l’entreprise. Il s’agit ensuite de réaliser une cartographie des compétences recherchées pour optimiser l’activité de l’entreprise, puis de définir des KPI (indicateurs de performance) qui mesureront l’utilité de celles-ci. Un audit de l’existant dans l’entreprise permettra de détecter les talents, mais aussi de mesurer les actions de formation ou les recrutements externes et mobilités internes à prévoir.
  • Attirer les talents : une fois le besoin recueilli, la cartographie des compétences effectuées, il s’agit d’attirer les talents dont l’entreprise a besoin. Débute alors un véritable travail sur les processus de gestion des talents, depuis la mise en place d’une marque employeur forte et positive jusqu’au processus de recrutement respectueux des candidats (sélection, entretien, rémunération, perspective d’évolution de carrière etc.).
  • Développer les aptitudes et les compétences : si des collaborateurs ont le potentiel pour répondre aux besoins ou dans l’objectif de satisfaire à leurs aspirations professionnelles, des actions de formation sont proposées pour développer ces aptitudes naturelles.
  • Retenir les talents : il s’agit de la phase « motivation ». La rétention des collaborateurs passe en partie par la rémunération offerte et les avantages annexes (intéressements au résultat, distribution de parts de capital) mais aussi par la qualité de vie au travail, les évolutions de carrière et l’autonomie dans la réalisation du travail.

Quels outils pour gérer ses talents ?

Ces processus peuvent être soutenus et optimisés par la mise en place d’outils de gestion des talents répondant aux problématiques suivantes :

  • Identification des compétences : gestion d’un référentiel des emplois et des compétences, évaluation automatique des niveaux de compétences acquises et requises ;
  • Gestion de la performance : logiciels de suivi des entretiens professionnels, gestion des campagnes, définition des parcours de formation, plan de succession etc. ;
  • Attraction et intégration des talents : recrutement et mobilité interne ;
  • Développement des compétences : mobilité interne, formation, habilitation, plan de développement etc. ;
  • Fidélisation des collaborateurs : gestion des compétences et des carrières, gestion des rémunérations.

Les logiciels de gestion des talents sont souvent des modules intégrés à un SIRH global.

votre actualité sociale rh & paie mensuelle

Inscrivez-vous à notre newsletter

D'autres articles qui peuvent vous intéresser :

Tweetez
Partagez