Enjeu majeur de la direction des ressources humaines, le core RH est une stratégie managériale visant à harmoniser les données et informations au sein d’une entreprise tout en les centralisant au niveau du groupe. La transition du SIRH bascule son centre de gravité de la paie vers la gestion administrative. Cette mutation permet de gagner du temps mais oblige les entreprises à repenser les processus RH.

L’approche core model dans le processus core RH

Dans le cadre d’un projet SIRH global, l’approche « core model » revêt une place prépondérante. Avec aujourd’hui une multitude d’outils mis à la disposition des départements RH et l’avènement de la transformation digitale, les dirigeants et managers disposent de solutions efficaces qui doivent savoir communiquer. Le core RH se distingue par une stratégie organisationnelle globale pour l’entreprise se destinant à centraliser les données.

Un pilotage unique du SIRH

  • Déplacement du socle paie au core RH
  • Des processus communs aux entreprises d’un même groupe
  • Une base de données commune à tous les processus
  • Une prise en compte des spécificités locales et régionales
  • Une gestion administrative qui devient maître sur la paie

Flexibilité, réactivité, souplesse et adaptabilité sont les maîtres mots d’un core model réussi. Indissociable des cycles de vie d’une entreprise ce dernier doit être intégré au sein de l’entreprise selon un strict cahier des charges. Un pilotage unique via un core model constitue le choix de la rationalisation. Une ligne commune est adoptée par toutes les entités d’un même groupe et un centre d’expertise s’avère nécessaire. Dans une approche transversale et accessible à tous, ce centre d’expertise représente le cœur même d’une stratégie core RH pour les décideurs.

La stratégie de « glocalisation »

Compromis idéal entre le local et le global la « glocalisation » constitue une approche systémique essentielle et pluridisciplinaire. Gestion de la paie, de la formation, du recrutement mais aussi gestion des talents et sens de l’innovation doivent être englobés dans une même stratégie afin de gagner du temps et des moyens considérables. Le core RH constitue une base unique de données essentielle à l’entreprise et reste un outil majeur des stratégies adoptées dans un plan SIRH.

La glocalisation répond à différentes questions relatives à la diversité des activités et processus des entreprises. Couverture géographique, différences légales et juridiques, gestion à distance du personnel humain ou stratégie des filiales : cette glocalisation doit être pilotée à partir du siège social ou d’une entité commune à toutes les filiales de l’entreprise.

La gestion des talents et le capital humain

Nécessitant de mobiliser des ressources multiples, le core RH implique nécessairement d’établir un projet global. Des équipes doivent être constituées au sein des entreprises afin d’adopter les outils nécessaires à une stratégie commune. Le core model doit aussi pouvoir être compris et accepté par tout le personnel et la direction afin d’assurer la pérennité du projet. L’implication à tous les niveaux des acteurs du groupe est nécessaire afin de créer une cohésion et une émulation.

Une meilleure visibilité en termes de capital humain est à attendre d’un pilotage unique. La gestion des talents y est ainsi optimisée de même que tous les aspects afférents à la formation et au recrutement. Dans le cadre d’un projet core RH favorable à l’exploitation de ce capital humain une stratégie peut être adoptée visant à mieux accompagner les équipes des managers. Une meilleure image de marque de l’entreprise est à attendre de la gestion des talents de même qu’une gestion positive des personnels du groupe tant au niveau local que national.

Le choix entre 2 positionnements stratégiques

  • Le modèle top-down
  • Le modèle bottom-up

Un modèle SIRH global doit être choisi entre 2 conceptions, à savoir le modèle top-down et celui bottom-up. Si l’approche traditionnelle top-down, fait la part belle aux compétences individuelles dans une vision centralisatrice, celle-ci suppose de mobiliser ces compétences. Les processus communs du core RH sont alors chargés d’alimenter les SIRH locaux pour que les informations circulent au sein de toutes les filiales. Afin d’accompagner un projet core RH la stratégie top-down vise elle directement la politique RH de l’entreprise. Approche « ascendante » qui renvoie à la théorie des ressources, la stratégie bottom-up offre une vision à plus long terme des RH. Ce sont en effet les SIRH locaux qui sont chargés d’alimenter un core model commun au groupe. À travers les entités d’un groupe le modèle bottom-up reste avantageux à plus d’un titre pour valoriser les moyens humains d’une entreprise. Organisé autour des SIRH locaux le modèle est en effet chargé d’alimenter en informations le core RH commun.

 

En résumé
Gestion globale des processus RH : l'approche core RH
Nom de l'article
Gestion globale des processus RH : l'approche core RH
Description
Enjeu majeur des DRH, le core RH est une stratégie managériale visant à harmoniser les données et les informations au sein d’une entreprise tout en les centralisant
Auteur
Entreprise éditrice
NovRH
Logo de l'entreprise