Le SaaS : un modèle d’exploitation commerciale consistant à fournir des logiciels via le Web

Le SaaS (Software as a Service) ou AH (Application Hébergée) en français est un modèle économique qui consiste à commercialiser un logiciel non pas sous la forme d’un produit en licence définitive, que le client installerait en interne sur ses serveurs, mais comme un service en tant qu’application accessible à distance via le Web.

Le choix du SaaS : un coût de fonctionnement plutôt qu’un investissement

Dans ce modèle, les clients ne payent pas pour acquérir le logiciel mais pour l’utiliser, sous forme d’abonnement, généralement mensuel. Le principe du SaaS s’articule donc autour de solutions et services proposés par des prestataires externes, permettant aux entreprises d’externaliser un aspect de leur système d’information et de l’assimiler à un coût de fonctionnement plutôt qu’à un investissement.

Les avantages du SaaS

L’utilisation de solutions SaaS en entreprise permet un meilleur contrôle des charges liées à la gestion de l’infrastructure technologique. En effet, la solution technique étant externalisée, le coût devient fixe car lié au nombre de personnes utilisant la solution. Néanmoins, le prix par utilisateur englobe le coût des licences des logiciels, de la maintenance et de l’infrastructure.  Ce modèle présente donc un impact budgétaire moindre contrairement à une acquisition traditionnelle de licences. Ainsi il permet aux entreprises :

  • De bénéficier automatiquement des nouvelles versions des solutions logicielles
  • De bénéficier d’une prévisibilité totale de leurs dépenses

Les inconvénients du SaaS

Lors de la mise en place de solutions de ce type, les données relatives à l’entreprise cliente sont stockées sur les serveurs du prestataire fournissant la solution. Il  se pose donc généralement des questions de confidentialité. Dans cette optique,  il est primordial pour toute entreprise désireuse d’acquérir une solution sous forme d’abonnement d’obtenir des garanties auprès du prestataire en termes de sécurité et de confidentialité.