Quels sont les avantages d’un logiciel de paie ?

Plan de l’article

Le traitement de la paie est l’un des domaines de gestion les plus critiques pour une entreprise.

Le traitement de la paie est l’un des domaines de gestion les plus critiques pour une entreprise. Scrutée par les salariés, la fiche de paie l’est également par l’URSSAF ainsi que par l’Administration fiscale (DGFIP) qui vérifie la collecte et le versement de l’impôt sur le revenu. En cas d’erreurs, celles-ci pourront entrainer des conflits sociaux avec les collaborateurs mais également des sanctions administratives, financières voir pénales.

Afin d’éviter ces écueils et de bénéficier de référentiels juridiques conformes, il devient indispensable de s’équiper d’un logiciel de paie performant.   


Pré-requis à la mise en place d’un logiciel de paie

Que vous soyez déjà équipé d’une solution de paie mais qui ne vous satisfait plus, ou que vous cherchiez à vous équiper, il est nécessaire d’auditer l’existant au préalable. Il s’agit simplement de faire l’inventaire des spécificités de votre organisation : votre secteur d’activité, les outils utilisés actuellement, les processus internes, le nombre de personnes affectées au traitement de la paie ainsi que leurs compétences.

Ce travail est essentiel pour vous aider à mettre en place un logiciel de paie en adéquation avec la structure de votre organisation et vos besoins. La phase de conception puis de paramétrage en seront facilitées, et les bénéfices procurés par votre nouvel outil de paie, maximisés.


Les bénéfices d’une gestion de la paie automatisée

Les avantages d’un logiciel de paie sont à la fois financiers, organisationnels et juridiques.


Un gain de temps pour les équipes paie

L’un des objectifs d’une entreprise lorsqu’elle décide de mettre en place un nouveau logiciel de paie, est de renforcer la productivité des équipes en leur simplifiant les tâches. L’automatisation des activités chronophages à faible valeur ajoutée et la suppression de tâches intermédiaires, comme les calculs de paie, permettent aux équipes de se recentrer sur des activités d’analyse, d’assistance juridique ou de veille sociale par exemple. Le gain de temps entraîne à moyen terme un gain financier non négligeable.  


Une meilleure maîtrise du processus de paie

Certaines organisations ont choisi d’externaliser leur paie auprès de prestataires spécialisés, ce qui leur évite d’allouer des ressources humaines et financières à cette matière. Toutefois, garder son processus de paie en interne en installant un logiciel de paie autorise l’entreprise à garder une totale maitrise sur ses données de paie, ses déclaratifs et ses workflows.


L’exploitation de vos données sociales

Vos données sociales sont des mines d’informations. Si elles sont correctement exploitées, celles-ci améliorent le pilotage de vos ressources humaines. Certains logiciels de paie proposent des modules de reporting pour produire les états de contrôle légaux et stratégiques indispensables.      


Réduction des risques d’erreurs humaines

Les multiples évolutions légales et conventionnelles rendent très difficile le maintien de la gestion de paie conforme. Grâce au logiciel de paie :

  • La mise à jour des règles sociales et conventionnelles est automatique ;
  • Les données sociales sont fiabilisées et sécurisées par la centralisation des données (pas de doubles saisies) ;
  • Les risques d’erreurs dans les calculs de paie et d’oubli de transmission des déclarations (DSN) sont considérablement réduits par l’automatisation.


En savoir plus :

Consultez notre article complémentaire : Les fonctionnalités d’un logiciel de paie

votre actualité sociale rh & paie mensuelle

Inscrivez-vous à notre newsletter

D'autres articles qui peuvent vous intéresser :

Tweetez
Partagez