L’implémentation d’un logiciel dans un environnement de travail doit être mûrement réfléchie et le degré de services offerts constitue un élément important d’un projet SIRH

 

Gestion des moyens humains, recrutement du personnel, secteurs de la formation et de la paie ou encore pilotage des Ressources Humaines (RH) : les managers et responsables des Système d’Information de gestion des Ressources Humaines (SIRH) sont confrontés à de nombreuses difficultés. Dans un univers professionnel de plus en plus digitalisé et complexe, les professionnels doivent savoir s’organiser et rationaliser leurs besoins via la mise en place d’un cahier des charges répondant aux enjeux de leur entreprise.

Savoir établir ses priorités

Grâce à l’appui de solutions innovantes, le secteur des RH et particulièrement celui des SIRH profitent de nombreux atouts. Dans un univers du management en entreprise et des ressources humaines largement diversifié, les professionnels se doivent d’être polyvalents et de plus en plus réactifs. L’élaboration et la mise en place d’un cahier des charges répondent à des impératifs hautement nécessaires pour la vie de l’entreprise. Différentes étapes sont à respecter à commencer par la définition des priorités. Quelles sont les attentes de l’entreprise ? Quel public est visé ? Quelles sont les cibles à intégrer et pour quel budget ? Autant de questions dont le document préalable doit tenir compte pour respecter ses objectifs. En amont, la définition des besoins de l’entreprise reste essentielle. Dans le cadre de la future mise en place d’un logiciel de gestion des ressources humaines (GRH), les managers et responsables SIRH doivent savoir établir leurs priorités. Les données traitées, la couverture fonctionnelle attendue ou encore l’étendue des services doivent être inscrites dans le cahier des charges.

Des contraintes budgétaires essentielles

Les contraintes économiques constituent sans nul doute une part de réflexion pour toutes les entreprises et l’élaboration d’un budget précis revêt une importance toute particulière. Les moyens financiers et humains représentent à coup sûr une part importante du document, de même que les contraintes de planning et de jalons. Selon la taille de l’entreprise et le nombre d’effectifs, l’élaboration d’un plan SIRH nécessite de recourir à un ou des interlocuteurs adaptés (cabinet AMOA, chef de projet SIRH,…).

Différentes questions sont à soulever et doivent répondre aux besoins de l’entreprise :

  • Définir le projet global
  • Bâtir une équipe autour de son projet
  • Établir les cibles internes
  • Concevoir le budget et l’échéance
  • Analyser les besoins fonctionnels
  • Diffuser le document

Le choix d’une solution doit être pensé en envisageant plusieurs critères à l’instar de la modularité, du pilotage et des solutions apportées par les modules. La modularité, les conditions d’hébergement, le recours à l’externalisation de la paie, la mobilité, la sécurité ou encore les conditions d’accès aux données constituent autant d’éléments à prendre en compte pour la sélection d’un SIRH… Pour obtenir une rationalisation idéale des secteurs de la paie, du recrutement ou de la formation, une solution idéale sera équipée de modules spécifiques et adaptées. Les éléments techniques et fonctionnels restent alors des étapes importantes à respecter.

Le recours à un conseil externe

Afin d’anticiper l’avenir et profiter d’une solution globale et polyvalente, les entreprises doivent savoir anticiper leurs besoins. La couverture fonctionnelle du cahier des charges reste sans doute la plus volumineuse du document. De la gestion du recrutement à celle des talents et des compétences en passant par la formation, la paie et le pilotage RH : une solution logicielle adaptée doit pouvoir répondre à de nombreux éléments dans un environnement unique. Un audit externe peut constituer un choix nécessaire afin d’envisager tous les modules disponibles. Le recours à l’externalisation auprès d’un prestataire peut s’avérer une solution optimale pour profiter d’un apport de compétences et d’une expertise.

La phase post-projet SIRH

Le déploiement de la solution au sein d’un département RH nécessite de communiquer autour du projet et de procéder à l’accompagnement du personnel concerné dans l’entreprise. Cette phase post-projet SIRH nécessite de prendre en compte les évolutions réglementaires et les moyens humains disponibles.

>> Pour plus d’informations sur le SIRH ORHUS

 

 

En résumé
Les étapes pour la mise en place d'une solution SIRH et Paie adaptée
Nom de l'article
Les étapes pour la mise en place d'une solution SIRH et Paie adaptée
Description
Le degré de services offerts constitue un élément important d’un projet SIRH pour l'entreprise. L’implémentation d’un logiciel dans un environnement de travail doit être mûrement réfléchie
Auteur
Entreprise éditrice
NovRH
Logo de l'entreprise